Je mange sainement et végétal en 10 astuces

Les habitudes alimentaires à travers le monde ont beaucoup changé ces dernières années, au profit du bien-être et d'une bonne santé. Voici donc quelques conseils pour retrouver votre chemin dans le bruit ambiant.


Cet article s'adresse à toutes les personnes qui souhaiteraient diminuer leurs apports en produits d'origine animale. Il est important de prendre conscience que notre corps a tout de même besoin de tous les nutriments.

Conseil 1 : diversifier son alimentation

Varier et diversifier votre assiette en augmentant votre consommation quotidienne de fruits et légumes, mais aussi de légumes secs et de céréales complètes. Pensez également aux fruits à coque (amandes, noix et noisettes) pour un repas coloré, croquant/gourmand :) .

Conseil 2 : Consommer des protéines végétales

Les végétaliens ne mangent aucun produit d'origine animale, il est donc nécessaire de varier les sources de protéines avec :

  • les légumes secs comme les lentilles, les haricots, les pois chiches, les fèves

  • les oléagineux encore appelés fruits à coques comme les amandes, noix, noisettes

  • les graines comme le sésame, le lin, les graines de courges

Conseil 3 : associer les sources de protéines

Pour récupérer tous les acides aminés nécessaires au bon fonctionnement de notre corps, il est bien utile d'associer les céréales et les légumineuses. Si vous vous sentez perdu(e)s, demandez conseil à votre diététicienne.

Conseil 4 : avoir un apport suffisant en vitamine B12

Cette vitamine est utile pour le bon fonctionnement du système nerveux et se trouve majoritairement dans les aliments d'origine animale. Les personnes végétaliennes, mais aussi les femmes enceintes et les enfants doivent, au possible, éviter toute carence en cette vitamine. Parlez-en à votre diététicienne.

Conseil 5 : limiter les aliments ultra-transformés

Les industriels sont très forts pour nous proposer des alternatives à la viande ainsi qu'aux produits laitiers, cependant restez vigilants. En effet, il est conseillé de limiter ces produits car bien souvent ultra-transformés, de mauvaise qualité nutritionnelle et très, voire trop énergétiques.

Conseil 6 : préparer ses repas à l'avance

Anticiper vos menus vous permettra de maîtriser votre budget, mais également ce que vous mettrez dans l'assiette. En suivant la mode du "batchcooking", vous pourrez préparer en quelques heures des repas faciles et sains pour toute la semaine comme des cake, quiches, salades de fruits, etcetera.

Conseil 7 : et les plats tous prêts ?

Que vous passiez par un traiteur, ou par le rayon d'un magasin, les salades composées peuvent se montrer intéressante. Résultat d'un mélange de féculents, de légumes et/ou de fruits ainsi que d'une portion de protéines ; Elles nous apportent l'équilibre, attention toutefois à rester vigilant aux assaisonnements.

Conseil 8 : ne pas oublier le goûter !

Une portion de fruit, une poignée de fruits à coques peuvent se manger au travail, à la maison, en sortie. Loin d'être réservées aux enfants, les collations nous rassasient jusqu'au prochain repas.

Conseil 9 : le retour de plat de fruits

Pour grignoter sainement, exit la bonbonnière au milieu de la table et place au plat de fruits frais. Sur la table de la cuisine ou du salon, le plat agrémentera votre intérieur d'une subtil petite odeur et d'une touche de déco. Près des yeux, près du coeur, et le petit creux devient sain. A répéter au boulot pour remplacer la corbeille de gâteaux :) .

Conseil 10 : le réfrigérateur, mon meilleur ami

Acheter ses légumes à l'avance et les préparer en crudités peut être une vraie bonne idée. Une fois lavés, rincés, épluchés et/ou taillés les tomates cerises, radis, carottes et concombres seront faciles à déguster en petit apéro ou à cuisiner.

Au final, si vous vous sentez perdu(e), n'hésitez pas à prendre rendez-vous en cliquant ICI